Un système de capitalisation

La CPIC fonctionne selon un système de capitalisation. Déduction faite des frais, elle répercute automatiquement sur les bénéficiaires l’intégralité de la performance réalisée par ses investissements. Ceux-ci sont encadrés par un règlement qui est proche dans l’esprit des limites de placement légales auxquelles sont soumises les caisses de pension suisses.

La fortune de la CPIC est gérée par des équipes confirmées de gérants de fortune bancaires sur la base de trois portefeuilles
ou segments :

le segment « croissance » en euros (segment A), dont l’objectif est le rendement à long terme

le segment « conservateur » en euros (segment B), ouvert à tous les bénéficiaires de 55 ans et plus qui souhaitent y investir dans un but de préserver leur capital retraite

 le segment « croissance » en francs suisses (segment C), dont l’objectif est le rendement à moyen et long terme

Les placements de la CPIC sont évalués mensuellement à la valeur de marché et sont exprimés sous forme de valeur de part
CPIC : respectivement part A, part B, part C.

 

Investissements responsables (social et environnement)